Annulation gratuite
Paiement sans frais
Centre d'appels dédié

Louer une voiture en Crète

Crète en 60 secondes

l'image
« Atterrissez à Héraklion, notre capitale, et découvrez les richesses de notre culture et de notre patrimoine, qui attirent les foules depuis des siècles ! »

la réalité
Héraklion, une cité portuaire au nord de l’île, offre en effet une multitude d’activités, mais vous trouverez bien plus encore si vous quittez la ville, dans n’importe quelle direction. N’écoutez pas les locaux qui vous diront de rester dans la capitale, vous entendrez partout le même discours : les Crétois sont très fiers de leurs villes.

l’atmosphère
Les villes principales sont animées et quelque peu chaotiques, mais dès que vous roulez un peu, l’ambiance des petits villages de campagne s’avère détendue et très hospitalière.

l’accueil
Les Crétois sont indépendants et forts, mais surtout extrêmement généreux et accueillants.

la météo
Le littoral est chaud (voire très chaud) en permanence et battu par les vents une bonne partie de l’année – une destination de choix pour les véliplanchistes. En été, les températures avoisinent les 30 degrés, tandis qu’en hiver, il est possible de skier dans les montagnes du centre de l’île.

la spécialité
La Crète offre une large palette de spécialités savoureuses pour exciter vos papilles – comment ne pas succomber au régime crétois ?! Essayez par exemple le gâteau d’agneau. Cette tourte traditionnelle cuite lentement est un pur délice.

la célébrité
La Crète peut se targuer d’avoir donné naissance à quelques grands noms, à l’instar du mythique roi Minos, fils de Zeus et d’Europe, du peintre El Greco ou encore de la chanteuse Nana Mouskouri.

le saviez-vous ?
Selon la mythologie, même si les versions divergent, Zeus, le roi des dieux, serait né en Crète.

ils en parlent
« Quand une île est d’essence divine, n’est-ce pas pour l’éternité ? » – Le Guide du Routard

4 sites à voir en voiture…

Observatoire d’Agios-Stefanos

Pour une sortie vraiment exceptionnelle, rendez-vous au centre d’art et d’astronomie de Sasteria pour observer les étoiles. Participez à un atelier de peinture l’après-midi, faites une balade au clair de lune en soirée puis, à la faveur de la nuit, admirez les cieux dans les télescopes. C’est tout simplement magique.

Comment s’y rendre ?

Mettez le cap en direction de Makrygialos sur la côte Sud. Depuis ce petit village, suivez pendant 7 km la route en lacets dans les terres en direction d’Agios Stefanos. L’observatoire se trouve derrière la dernière maison du village. Cherchez le panneau jaune indiquant « Sasteria » et vous êtes arrivés.

Plage de Vaï

Personne ne vous en tiendra rigueur si vous pensez avoir quitté la Crète pour les Caraïbes. Sur la côte orientale de l’île, cette plage de carte postale, bordée de palmiers et léchée par des eaux azur, a tout d’un paysage tropical. Il ne faut pas s’étonner que la pub Bounty ait été tournée ici.

Comment s’y rendre ?

Suivez la route E75 vers l’est en direction de Sitia jusqu’à atteindre le paradis.

Plage et Vestiges de Phalassarna

Cette plage de la côte Ouest possède bien quelques tavernes, mais, à part ça, vous n’y trouverez aucun bar, transat, hôtel ou arrêt de bus venant troubler la quiétude de cette large bande de sable chaud dominée par les vestiges de l’ancienne cité dans les collines.

Comment s’y rendre ?

Suivez les panneaux vers l’ouest en direction de Kissamos, puis empruntez la voie express E75/90 jusqu’à Phalassarna.

Route de La Canée à Paléochora

Parfois, plus que la destination, c’est le voyage qui importe. Décrite comme l’une des plus pittoresques d’Europe, cette route vous emmène de La Canée, au Nord, à travers des montagnes escarpées, par-delà les gorges de Samaria – les plus profondes d’Europe – jusqu’aux plages de la côte Sud. Prenez votre temps, votre appareil photo et un pique-nique.

Comment s’y rendre ?

Empruntez la voie express E65/90 pour sortir de La Canée en direction de Kissamos. Prenez à gauche la sortie pour Epar. Od. Tavronitis/Paleochoras et suivez les panneaux jusqu’à la mer.

5 sites à voir...

Cette cité antique fut découverte en 1900 et certains pensent qu’il s’agirait de la mythique Atlantide. C’est l’une des plus importantes découvertes de l’histoire européenne, mais aussi l’une des principales attractions de l’île, prévoyez donc votre visite tôt le matin ou en fin de journée pour éviter les cars de touristes.

Où se garer :
Vous trouverez des places gratuites et payantes près du site ; pensez à vérifier avant de laisser votre voiture de location.

Cette célèbre grotte, lieu de naissance présumé de Zeus, est longue de 2 200 mètres et offre une ambiance étrange et mystique. Le chemin jusqu’à l’entrée est assez raide, mais si c’est un problème, vous pouvez louer un âne. Malheureusement, nous ne faisons que la location de voitures, mais vous trouverez des autochtones pour vous aider sur place.

Où se garer :
Un parking payant vous attend à proximité du site.

Les eaux de Crète sont réputées pour leur exceptionnelle visibilité – vous pouvez voir jusqu’à 40 mètres à certains endroits. Peu de sites au monde offrent de telles conditions pour essayer la plongée. Vous trouverez des écoles dans les principales villes côtières, où vous pourrez louer du matériel ou prendre des cours.

Où se garer :
Des places de stationnement sont disponibles dans toutes les villes principales.

Toute personne ayant mangé à la taverne de Maria à Piskopiano vous dira que les plats sont si bons et l’accueil si chaleureux que l’on a qu’une envie : y retourner. Si en plus vous êtes d’humeur à casser quelques assiettes pendant que les autres applaudissent, n’allez pas plus loin.

Où se garer :
De nombreuses places attendent votre voiture de location dans le village de Piskopiano.

Isolé au sud-ouest de l’île, ce lagon peu profond, avec ses eaux turquoise cristallines et son sable rose, est le genre de plage dont les photos vous font rêver. Avec votre voiture de location, le rêve devient réalité.

Où se garer :
La zone est protégée mais vous trouverez tout de même un grand parking près de la plage.

4 sites à voir en voiture…

Observatoire d’Agios-Stefanos

Pour une sortie vraiment exceptionnelle, rendez-vous au centre d’art et d’astronomie de Sasteria pour observer les étoiles. Participez à un atelier de peinture l’après-midi, faites une balade au clair de lune en soirée puis, à la faveur de la nuit, admirez les cieux dans les télescopes. C’est tout simplement magique.

Comment s’y rendre ?

Mettez le cap en direction de Makrygialos sur la côte Sud. Depuis ce petit village, suivez pendant 7 km la route en lacets dans les terres en direction d’Agios Stefanos. L’observatoire se trouve derrière la dernière maison du village. Cherchez le panneau jaune indiquant « Sasteria » et vous êtes arrivés.

Plage de Vaï

Personne ne vous en tiendra rigueur si vous pensez avoir quitté la Crète pour les Caraïbes. Sur la côte orientale de l’île, cette plage de carte postale, bordée de palmiers et léchée par des eaux azur, a tout d’un paysage tropical. Il ne faut pas s’étonner que la pub Bounty ait été tournée ici.

Comment s’y rendre ?

Suivez la route E75 vers l’est en direction de Sitia jusqu’à atteindre le paradis.

Plage et Vestiges de Phalassarna

Cette plage de la côte Ouest possède bien quelques tavernes, mais, à part ça, vous n’y trouverez aucun bar, transat, hôtel ou arrêt de bus venant troubler la quiétude de cette large bande de sable chaud dominée par les vestiges de l’ancienne cité dans les collines.

Comment s’y rendre ?

Suivez les panneaux vers l’ouest en direction de Kissamos, puis empruntez la voie express E75/90 jusqu’à Phalassarna.

Route de La Canée à Paléochora

Parfois, plus que la destination, c’est le voyage qui importe. Décrite comme l’une des plus pittoresques d’Europe, cette route vous emmène de La Canée, au Nord, à travers des montagnes escarpées, par-delà les gorges de Samaria – les plus profondes d’Europe – jusqu’aux plages de la côte Sud. Prenez votre temps, votre appareil photo et un pique-nique.

Comment s’y rendre ?

Empruntez la voie express E65/90 pour sortir de La Canée en direction de Kissamos. Prenez à gauche la sortie pour Epar. Od. Tavronitis/Paleochoras et suivez les panneaux jusqu’à la mer.